OIE - Go to the homepage

Recherche simple


N.B. Utilisez les guillements pour les mots composés. Ex : "Une Seule Santé", "Peste porcine africaine"

Autres recherches  : 

> Recherche avancée dans la revue Scientifique et Technique

> Recherche avancée dans tous les documents

 

Documents numériques liés
EN
D14091.PDF19-bengis-593-604.pdf (570587 octets)
Fonds Documentaire : Article
Titre d'origine Anthrax as an example of the One Health concept
Titre La fièvre charbonneuse : une illustration du concept « Une seule santé »
Auteurs BENGIS R.G.;FREAN J.
Périodique REV. SCI. TECH. OFF. INT. EPIZ.
Volume 33
Num. périodique 2
Date de parution 8/2014
Nbre/N° de page 593-604
Note-ill. 11 fig., 34 ref.
ISBN/ISSN 0253-1933
Resume_FR La fièvre charbonneuse est une infection bactérienne pouvant prendre une forme suraiguë, aiguë ou subaiguë qui affecte de nombreuses espèces sur plusieurs continents. C’est l’une des plus anciennes maladies connues ; les cinquième et sixième fléaux bibliques (Exode, chapitres 7 à 9) qui se sont abattus d’abord sur le bétail puis sur la population humaine faisaient probablement référence à la fièvre charbonneuse. Depuis les plus anciens rapports historiques jusqu’à la mise au point d’un vaccin efficace au milieu du xxe siècle, la fièvre charbonneuse a été l’une des principales causes de mortalité incontrôlée chez les bovins, les ovins, les caprins, les équidés et les porcins, avec des cas d’infection chez l’homme en tant qu’hôte incident partout dans le monde. De 1930 à 1980, le nombre de foyers de fièvre charbonneuse affectant le bétail a connu un déclin spectaculaire grâce à l’utilisation du vaccin sporulé mis au point par Sterne. Des programmes nationaux de vaccination ont rencontré un grand succès dans nombre de pays pendant cette période, soutenus par l’utilisation sans restriction d’antibiotiques et la mise en oeuvre de mesures de quarantaine et de destruction des cadavres d’animaux. Toutefois, nous assistons aujourd’hui à une résurgence de cette maladie chez les animaux d’élevage de certains pays ayant interrompu leur programme de vaccination par négligence ou par l’effet d’un sentiment trompeur de sécurité. L’épidémiologie de la fièvre charbonneuse possède une composante environnementale, en plus de celles liées au bétail, à la faune sauvage et à l’homme. C’est ce qui fait de la fièvre charbonneuse un exemple intéressant à appliquer dans le cadre d’ « Une seule santé ». Nombre de foyers de fièvre charbonneuse affectant la faune sauvage demeurent inaperçus ou font l’objet d’une sous-déclaration, en raison des insuffisances et des difficultés de la surveillance. L’homme contracte généralement l’infection de manière accidentelle lors des foyers affectant le bétail ou la faune sauvage. La prise pour cible délibérée de populations humaines dans le cadre d’une guerre biologique ou d’actes de bioterrorisme constitue une exception.
Contenu dans One Health
Langue ANGLAIS
Langue résumé ANGLAIS ; ESPAGNOL ; FRANCAIS
Provenance Document OIE
Localisation Document physique - BIBLIOTHEQUE OIE
Cote Bibliothèque OIE OIE
PMID 25707186
Lien Librairie en ligne http://web.oie.int/boutique/index.php?page=ficprod&id_produit=1308&lang=en
DOI http://dx.doi.org/10.20506/rst.33.2.2309
EN 19-bengis-593-604.pdf

                         

Copyright © OIE 2017. All rights reserved

Contact