OIE - Go to the homepage

Portail Documentaire de l'OIE

N.B. Utilisez les guillements pour les mots composés. Ex : "Une Seule Santé", "Peste porcine africaine"

 Recherche par pays/maladie/thème

 Recherche avancée dans la Revue Scientifique et Technique

 Recherche avancée dans tous les documents

 

Nous travaillons actuellement à la refonte du Portail, n’hésitez pas à nous envoyer vos retours et suggestions à documentation@oie.int

Base Documentaire : Article
Titre d'origine
The implications of climate change for Veterinary Services
Titre
Les conséquences du changement climatique pour les Services vétérinaires
Volume
40
Num. périodique
2
Collection
Revue Scientifique et Technique
Date de parution
01/08/2021
Nbre/N° de page
pp. 421-430
Note-ill.
44 ref.
Commentaire
6
Resume_FR
Le changement climatique affecte l’intégralité du champ vétérinaire. Par conséquent, les Services vétérinaires doivent inscrire le changement climatique sur la liste des priorités relevant de leur responsabilité. Certes, les objectifs liés à la prévention des maladies, au maintien de la productivité et à la protection durable de systèmes sains restent inchangés, mais la structure et la portée des Services vétérinaires doivent être repensées. Le changement climatique va avoir des impacts directs et indirects sur les déterminants sanitaires qui relèvent du monde animal, sous des formes multiples et interdépendantes et à diverses échelles. Les Services vétérinaires doivent envisager le spectre entier de ces déterminants sanitaires s’ils veulent à la fois traiter les problématiques préexistantes dont l’aggravation sous l’effet du changement climatique est attendue et se préparer à faire face à d’autres menaces encore inconnues. Les animaux vont subir l’impact du changement climatique sous des aspects multiples qui parfois interagissent entre eux : modification de la structure des maladies infectieuses, exposition accrue à la chaleur, aux polluants et aux conditions climatiques extrêmes, accès perturbé aux ressources naturelles vitales au quotidien, modifications de l’écologie animale, de la sociobiologie et de la dynamique des populations. Afin de répondre aux attentes d’une action intégrée couvrant la totalité du champ vétérinaire, les Services vétérinaires doivent : a) assurer des services visant à atténuer les impacts ; b) réduire la vulnérabilité des populations afin de limiter ces impacts ; c) accroître la résilience des populations en vue d’éviter les impacts ; et d) traiter les risques liés au changement climatique à leur source. Il sera indispensable de mettre en place un système de renseignement sanitaire associant la surveillance des dangers et la connaissance des populations (pour prendre en compte leurs vulnérabilités) afin de procéder à une allocation des ressources adaptée. Plutôt que de se centrer sur la seule gestion du risque, les programmes devront également miser sur le renforcement des capacités pour des populations animales et des systèmes de santé animale sains et résilients. Une approche axée sur les changements transformatifs est nécessaire pour que les Services vétérinaires puissent relever les défis interconnectés que représentent le développement durable, le changement climatique et la perte de biodiversité. Cela nécessitera des partenariats et des modèles de gouvernance capables de partager et d’intégrer les connaissances et la compréhension du changement au sein des systèmes socio-écologiques, à l’échelle tant mondiale que locale.
Langue
ANGLAIS
Provenance
Document OIE,Document OIE
Copyright
© OIE, 2021
Acces
Tout public
Localisation
Document électronique - EN LIGNE
EN
06-Stephen-421-430
                         

Copyright © OIE 2017. All rights reserved

Contact